FPI-RDCongo | Projets Financés
Quatre ponts financés sur l’axe routier Kindu-Lokando

Inauguration des quatre ponts financés par le FPI sur l’axe routier Kindu Lokando

Programme du gouvernement provincial du Maniema :

Le Gouverneur de la Province du Maniema M. Auguy MUSAFIRI a inauguré le samedi 28 septembre 2019, quatre ouvrages d’art financés par le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et exécutés par l’Asbl Ingénieurs Réunis pour le Développement de l’Afrique au Congo, en sigle « IRDAC ». La coupure du ruban symbolique s’est fait en présence du Directeur Général Adjoint du FPI Boniface KASEMBE, des autorités provinciales et coutumières.

Ces ponts sont jetés sur les rivières Lononga au PK9, Solo au PK11, Lombo au PK15 et Deladé au PK31. Ces ouvrages d’art ont chacun une capacité de 32 tonnes. Ils vont permettre à relier la ville de Kindu au Centre d’Instruction Militaire situé à 60km du chef-lieu de la province. Ces ponts faciliteront également la population riveraine à évacuer leurs produits champêtres vers les centres de consommation. Il en sera de même pour le tourisme, car c’est la voie qui donne l’accès au Parc de la Lomami.

Quatre ponts financés sur l’axe routier Kindu-Lokando

Pour le Ministre Provincial en charge des Travaux Publics et Infrastructures, « l’implication du FPI dans la construction de ces ponts en béton armé entre dans la droite ligne du programme du gouvernement provincial ».
Le Directeur Général Adjoint du FPI a invité les bénéficiaires à un sens de responsabilité

Le souhait des bénéficiaires est que le FPI ne s’arrête pas en si bon chemin en parachevant son œuvre par la subvention des 5 autres ponts restants pour atteindre Lokondo dans le territoire de Kailo

Publié le 30 septembre 2019

Projet de Forage à Bakwa Lubilanji

Mbujimayi : L’eau coule du robinet à Bakwa Lubilanji grace au FPI

Programme d’urgence des 100 jours du Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO :

Le projet de réalisation des forages et installation d’un mini réseau de distribution d’eau potable initié par le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI), à Bakwa Lubilanji à une vingtaine de Kilomètre du centre-ville de Mbuji-Mayi, dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO est opérationnel. Le Vice-Gouverneur de province, Madame Jeannette LONGA MUSUAMBA a remis provisoirement le mardi 17 septembre 2019 cet ouvrage à la population du village de Bakwa Lubilanji dans le territoire de Katanda, province du Kasaï-Oriental.

Le forage de Bakwa Lubilanji est doté d’un réservoir de 18 mètres cube monté sur une tour métallique de 8 mètres de hauteur. Le réseau a une longueur de 1000 mètres avec cinq bornes fontaines à 2 robinets pour permettre à la population locale de s’approvisionner facilement. Le système est actionné par un groupe électrogène de 17.5 kVA.

Projet de Forage à Bakwa Lubilanji

Il faut noter que dans un passé récent, la population de Bakwa Lubilanji était exposée à des maladies d’origine hydrique, tel que le cholera suite à la mauvaise qualité d’eau consommée qui provenait des marécages. Ce projet vient ainsi délivrer plus de 13 mille habitants, soit 1850 ménages.

Toutefois, le FPI déplore les actes de vandalisme perpétrés sur le deuxième site de forage à Mbuya Charles à près de 15 kilomètres de Mbuji-Mayi. Des inciviques ont saboté la tour métallique et emporté certains matériels. Les travaux ont repris pour la finition rapide du forage dans ce site. Et dans une dizaine des jours, l’eau potable va couler à Mbuya Charles et ce, à la grande satisfaction de la population.

Publié le 19 septembre 2019

Projet C.S. Mokengeli

Inauguration du C.S Mokengeli par le Président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, réhabilité par le FPI

Le Président de République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO inaugure le Complexe Scolaire Mokengeli, réhabilité par le FPI :

Le président de la République Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO a inauguré ce lundi 2 septembre le Complexe Scolaire Mokengeli dans la commune de Lemba. Cette école a été réhabilitée dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’État par le Fonds de Promotion de l’Industrie.

La cérémonie d’inauguration a coïncidé avec la rentrée scolaire 2019-2020 et, particulièrement, avec la mise en application de la gratuité de l’enseignement de base dans les écoles publiques.

« L’honneur qui est fait au secteur de l’enseignement, et plus modestement, au Fonds de Promotion de l’Industrie, témoigne en ce jour, du grand intérêt que vous portez aux réalisations d’envergure, qui dans le cadre du Programme d’Urgence des 100 jours, tendent à accomplir votre vision d’un Congo émergent », a déclaré Monsieur Patrice KITEBI, Directeur Général du Fonds de Promotion de l'Industrie.

Projet C.S. Mokengeli

Le Complexe Scolaire Mokengeli de Lemba, patrimoine de l’église Presbytérienne de Kinshasa vient grâce à cette réhabilitation de faire peau neuve, soixante ans, après son existence. Les travaux de réhabilitation ont consisté au renouvellement complet de la charpente totalement délabrée. De nouveaux locaux ont été également construits, à savoir l'Atelier de Couture, la Salle de l'Informatique et la Bibliothèque. Â côté de cela, l’école possède désormais un terrain de basket-ball, un puits de forage d'eau et deux blocs sanitaires, pour filles et garçons. Les travaux ont duré 120 jours, selon l'architecte constructeur responsable de cette œuvre.

À en croire le Directeur Général du FPI Patrice KITEBI « Plus que jamais le FPI tient à se positionner comme un instrument des politiques publiques au service des priorités de l’action gouvernementale, capable de réaliser efficacement les grands projets qui lui sont soumis pour contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durable et inclusif du Congo ».

Projet C.S. Mokengeli

Intervenant à son tour, le Ministre intérimaire de l’EPSP, Emery Okundji a salué la volonté et la détermination du Président de la République de doter l’enseignement Primaire et Secondaire des Infrastructures dignes en améliorant les conditions de formation des élèves. Il réaffirmé par ailleurs la gratuite de l’enseignement de base tel que décidé par les autorités du pays.

Projet C.S. Mokengeli

Pour le FPI, la rénovation de Mokengeli comme la réalisation d’autres projets lui assignés dans le cadre des 100 jours a été financée avec l’argent du contribuable. Les coopérations multilatérales et bilatérales peuvent nous accompagner dans la réalisation de certains projets d’envergure, mais il ne peut s’agir que d’un appoint qui ne se substituera jamais à nos ressources propres.

Publié le 04 septembre 2019

Projet Qualagric

Financement d’une unité de séchage, décorticage et production du riz

FPI, le Directeur Général inaugure l’usine appartenant au projet Qualagric :

Le Directeur Général du Fonds de Promotion de l'Industrie Patrice KITEBI, a inauguré le vendredi 23 août 2019 à Kinshasa, l’usine de séchage, décorticage et production du riz appartenant au projet Initiative Qualité de vie des Producteurs et Transformateurs des Produits Agricoles « Qualagric ».

« Cette unité peut produire 15 tonnes du riz par jour. Ne nous abandonnez pas. C’est que vous venez d’inaugurer aujourd’hui n’est qu’une phase. À travers ce projet notre souci est de faire de l’agriculture le vrai moteur du développement de la RDC en valorisant l’agriculture paysanne au pool Malebo », a déclaré Madame Esperance Belau Lila, Promotrice du Projet.

Projet Qualagric

Ce projet d’appuis aux petits producteurs agricoles réuni plus de 6000 paysans dans le pool Malebo.

« C’est une fierté pour nous de venir inaugurer ce jour, ce projet qui a bénéficié de l’appui et l’accompagnement du Fonds de Promotion de l'Industrie. Notre responsabilité ne nous demande pas de rester seulement dans des bureaux climatisés. Parce que quand vous avez accordé un financement vous devez savoir l’impact de ce financement », a dit le Directeur General du FPI Patrice KITEBI.

Projet Qualagric

Le représentant et superviseur de ces petits producteurs agricoles a loué cet accompagnement du Fonds de Promotion de l’Industrie au projet Qualagric qui a permis aux agriculteurs du Pool Malebo de se regrouper en coopérative afin de valoriser leur travail et les aider à mieux commercialiser leurs produits alimentaires.

« Qualagric transforme également la farine de manioc, le maïs et l’huile de palme raffinée. »

Publié le 24 août 2019

Projet DAIPN-LUKELENGE

Arrivée du 1er lot de plus de 5000 poussins pour la ferme de DAIPN Lukelenge

FPI, Réhabilitation et modernisation de la ferme DAIPN-Lukelenge dans la Province du Kasaï-Oriental :

Le projet de réhabilitation et modernisation de la ferme DAIPN-Lukelenge dans la Province du Kasaï-Oriental se concrétise déjà. Plus de 5000 poussins pondeurs et de chair ont été acheminés à Mbuji-Mayi. C’est un premier lot qui marque la relance de cette ferme avicole qui a été abandonnée depuis plus de 30 ans.

Une ère nouvelle pour DAIPN-Lukelenge rendue possible grâce à l’intervention du Fonds de Promotion de l’Industrie, " FPI " qui s’aligne dans la droite mire du programme des 100 jours du chef de l’État, Felix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Projet DAIPN-LUKELENGE

Ce premier lot des poussins a été réceptionné le jeudi 22 Aout 2019, à l’aéroport de Mbuji-Mayi par Madame le Vice-Gouverneur de la Province du Kasaï-Oriental, Jeannette LONGA MUSWAMBA. Ils ont été accueillis avec joie car ils viennent réécrire l’histoire du DAIPN Lukelenge.

Pour l’Ambassadeur Itinérant du Chef de l’Etat, Nicolas Kazadi, « il s’agit d’une ère nouvelle pour DAIPN.

Projet DAIPN-LUKELENGE

À toute la population Est-Kasaïenne une promesse est faite : « Le premier lot des poulets de chair sera disponible sur le marché de Mbuji-Mayi à partir du 1er octobre 2019. Et à mi-décembre 2019, les premiers œufs seront disponibles sur le marché de Mbuji-Mayi, a affirmé le responsable de la firme Israélienne LR GROUP.

Publié le 24 août 2019

Descente de Patrice KITEBI au port de Kalemie

Réhabilitation du port de Kalemie

FPI, le Directeur Général et les partenaires au projet font le point avant le lancement des travaux :

Chaque jour qui passe, la matérialisation du projet de réhabilitation du port de Kalemie dans la Province de Tanganyika connait des avancées significatives. Le Directeur Général du FPI Patrice KITEBI, accompagné des consultants ainsi que d’autres intervenants dans ce projet viennent d’effectuer à nouveau une descente au port de Kalemie en vue de se rendre compte des aspects techniques liés à la réalisation de ce projet.

Cette nouvelle descente au port de Kalemie était essentiellement technique et vise la mise en œuvre des approches de faisabilité pour la matérialisation rapide de ce grand projet inscrit dans le programme d’urgence des 100 jours du Président de la Républiques, Chef de l’Etat.

Descente de Patrice KITEBI au port de Kalemie

Patrice KITEBI était accompagné des différentes parties prenantes à ce projet, à savoir: la Société Nationale de Chemin de Fer du Congo, SNCC; le Gouvernement Provincial de Tanganyika; le Bureau d’Etudes Kosovar GRANDI GROUP et la société Chinoise GEZHOUBA GROUP. Cette dernière intervient pour l’exécution des travaux de réhabilitation et d’extension du port ainsi que la recherche des financements auprès des banques chinoises.

Cette visite a permis aux parties prenantes d’échanger sur les préoccupations exprimées par le maitre d’œuvre désigné GEZHOUBA GROUP et sur les études techniques détaillées concernant la réhabilitation et la modernisation du port. Les parties se sont convenues sur la nécessité de séparer les activités militaires du port commercial une fois le projet réalisé.

Descente de Patrice KITEBI au port de Kalemie

Tenant compte des différents enjeux techniques, géostratégiques, économico-financiers que représente le port de Kalemie, surtout avec l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale, la collaboration entre le FPI et la SNCC devra également s’étendre au développement d’un pôle de croissance autour de la ville de Kalemie en particulier et de la province du Tanganyika en Général. Cela déclenchera, sans nul doute, un développement économique autour de ce port modernisé avec des incidences socio-économiques remarquables. Ce pôle de croissance assurera par ailleurs la connectivité entre les provinces environnantes en RDC qui pourra s’étendre, à moyen ou long terme vers les pays de l’Est, frontaliers à la Province de Tanganyika.

Publié le 17 août 2019

Signature d'un Contrat de Subvention entre le FPI et l'IITA

Signature du Contrat de Subvention

FPI et IITA, démarrage d'un projet d’aquaculture en cage sur le lac Kivu :

Le Fonds de Promotion de l’Industrie, FPI et l’Institut International de l’Agriculture Tropicale, IITA ont signé le vendredi 05 juillet 2019 à Bukavu, un contrat de subvention pour le démarrage du projet d'aquaculture en cage sur le lac Kivu.

Le montant de cette intervention s’élève à 687.153 USD. Cette enveloppe devra servir à l’acquisition des Cages d’élevage, de l’unité de fabrication d’aliment pour poissons, d’une chambre froide, une camionnette, des petits matériels et outillages de production ainsi qu’à la mise à disposition d’un fonds de roulement.

Le Directeur des Projets André ILALI représentant le Directeur Général du FPI a remis un titre bancaire de 109.000 USD à Emmanuel NTERANYA SANGINGA, Directeur Général de l'IITA, pour marquer le démarrage effectif de cette collaboration interinstitutionnelle qui vise, à court terme, la réalisation d’un projet à impact visible et rapide dans le cadre de l’entrepreneuriat de jeunes. Ainsi, la collaboration de ce jour entre le FPI et l’IITA marque la volonté du FPI de pérenniser l’encadrement, l’accompagnement et l’emploi des jeunes.

Signalons que ce projet fait partie de 13 projets dédiés au FPI, dans le cadre du programme d'urgence des 100 jours du président de la République Felix TSHISEKEDI TSHILOMBO.

Par ailleurs d’autres institutions seront impliquées dans la réalisation de ce projet, à savoir : L’Institut Supérieur de Développement Rural (ISDR-Bukavu), l’Institut Supérieur Pédagogique de Bukavu (ISP-BUKAVU) et le service national d’aquaculture (SENAQUA).

L’objectif du FPI est de contribuer à la revitalisation de la filière poisson par l’extension de la technique d’aquaculture à l’échelle nationale, afin de permettre d’avantage aux congolais de se procurer des poissons frais locaux aux prix abordables, grâce à l’implication professionnelle des jeunes.

Publié le 08 juillet 2019

D. Commercial M. SHI GUODONG (à gauche) et DG Patrice KITEBI (à droite)

Signature d’un protocole d’accord de collaboration

FPI et CHINA GEZHOUBA GROUP : réhabilitation du port de Kalemie :

Dans sa politique de réalisation des programmes structurants et industrialisants, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) vient de signer ce jeudi 20 juin 2019, un protocole d’accord de collaboration avec CHINA GEZHOUBA GROUP pour la levée des fonds à l’internationale en vue de la réhabilitation du port de Kalemie dans la province de Tanganyika.

Le port de Kalemie est un ouvrage d’intérêt public et économique d’une importance capitale pour le développement de la province du Tanganyika. Il joue ainsi un rôle déterminant avec des effets de ruissellement sur l'économie de neuf (9) Provinces issues du démembrement des anciennes Provinces du Katanga, Kasaï-Oriental et Kasaï-Occidental.
Pour assurer sa réhabilitation, le FPI a besoin d’un financement qu’il ne saurait couvrir avec ses moyens propres. Le protocole d’accord signé entre le FPI et CHINA GEZHOUBA GROUP va permettre à la mobilisation des fonds nécessaires pour la réhabilitation du port de Kalemie; la réalisation des études techniques détaillées et d’exécution du projet en prenant en compte les études déjà réalisées par le FPI.

« Nous allons chercher le financement en Chine. Et nous espérons obtenir le financement le plutôt possible pour projeter le début des travaux dans six mois », a promis M. SHI GUODONG, Directeur Commercial de CHINA GEZHOUBA GROUP.

D. Commercial M. SHI GUODONG (à gauche) et DG Patrice KITEBI (à droite)

Ce protocole vient ainsi concrétiser la vision managériale du FPI qui veut mettre un accent particulier dans le développement des programmes structurants et industrialisants à travers tout le territoire national.

« Le FPI entant qu’établissement public dont la principale mission est d’assurer le financement de l’industrie nationale est préoccupé par la réhabilitation de ce port en vue de pré-viabiliser et viabiliser ses interventions dans la région par la réduction sensible des coûts liés aux diverses importations des entreprises à financer, mais aussi à améliorer la collecte de la Taxe de Promotion de l’industrie (TPI), sa principale ressource. Pour assurer cette réhabilitation, le FPI a besoin d’un financement qu’il ne saurait couvrir avec ses moyens propres », a fait savoir Patrice KITEBI, Directeur Général du FPI.

Signalons enfin que le port de Kalemie est aussi le terminal ferroviaire du réseau SUD-EST qui se trouve aujourd’hui dans un état de délabrement très avancé et ses infrastructures nécessitent une réhabilitation pour le rendre performant.

Publié le 21 juin 2019

Patrice KITEBI et Joseph HAIM HARROSH

Programme des 100 jours du chef de l’État

DAIPN LUKELENGE : bientôt de nouveau opérationnel au Kasaï Oriental :

Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et la société Israélienne LR GROUP LTD ont signé le 16 Mai 2019, un protocole d’accord pour la mise en œuvre du projet de réhabilitation, modernisation et développement du Domaine Agro-Industriel Présidentiel N’Sele de LUKELENGE au Kasaï-Oriental au terme d’un appel d’offre lancé par le FPI.

Cet accord qui est conclu dans le cadre du programme des 100 jours du chef de l’État Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, pour un montant total de 5.025.000 USD, sera exécuté en deux phases. La première phase sera totalement financée par le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) et consistera en des travaux de réhabilitation et de modernisation des infrastructures, notamment la réhabilitation des fermes avicoles et les infrastructures associées, l’élevage de poules pondeuses et la production d’œufs.

Avec l’exécution de ce projet, plus de 200 emplois seront créés. Cette ferme sera l’un des principaux pôles d’approvisionnement en aliment de qualité au meilleur prix pour la population de Mbuji-Mayi et du Kasaï-Oriental en général.

Patrice KITEBI et Joseph HAIM HARROSH

« Nous comptons faire de la ferme de LUKELENGE, un modelé de projet agro industriel moderne dans la province et en RDC. Notre objectif est de réduire les importations dans cette zone, fournir de l’emploi à des centaines de congolais et de transférer le savoir-faire à la population locale », a déclaré Monsieur Joseph HAIM HARROSH, Directeur Général de LR GROUP LTD.

La deuxième phase portera sur la création et le fonctionnement de l’entreprise de gestion en vue de la pérennisation des activités mises sur pied.

Publié le 17 mai 2019

ACOGENOKI - FPI

Programme des 100 jours du chef de l’État

Création de la richesse en RDC :

Dans sa mission de promouvoir l’industrie locale, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) vient de subventionner deux projets dans le cadre de sa participation au programme des 100 jours du chef de l’Etat Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO.

La première subvention accordée à ACOGENOKI porte sur l’acquisition et l’implantation d’une unité modulaire de transformation de lait ainsi qu’au financement des besoins en fonds de roulement. Ce projet est situé à Luhonga à Sake dans la province du Nord-Kivu. Le montant de la subvention s’élève à 695.266,00 USD.

« Cette subvention est un appui important que nous venons de bénéficier du FPI dans le cadre des 100 jours du chef de l’Etat. Notre joie est immense. Nous allons travailler pour retrouver le niveau que nous avions atteint avec la coopération Zaïre-Canada entre 1980-1993 », a déclaré Emmanuel KAMIZI Runigi, Président du Conseil d’Administration de l’ACOGENOKI.

ACOGENOKI est une association créée par les éleveurs depuis les années 80. Elle a bénéficié d’un appui de la coopération Zaïre - Canada jusqu’en 1993. Les conflits inter ethniques des années 1993 exacerbés par l’arrivée des réfugiés Rwandais en 1994 ont tout détruit. Depuis lors, cette association peine à relancer ses activités. Elle a aujourd’hui un cheptel composé de 140.000 vaches.

CAB - FPI

La deuxième subvention a été accordée au Comité d’Autopromotion à la Base, CAB en sigle, une structure qui est implantée à Mulume Munene au Sud-KIVU. Un montant de 280.454,00 USD leur a été accordé au titre de cette subvention qui est destinée à l’appui de l’élevage bovin par la réhabilitation des infrastructures existantes ainsi qu’au financement des besoins en fonds de roulement. Cette subvention va également servir à la mise en place d’une unité de transformation laitière.

« L’acte que le FPI vient de poser aujourd’hui remet de l’espoir aux éleveurs réunis au sein de cette association. Cette subvention va relancer nos fermes au sud Kivu. Beaucoup de produits laitiers qu’on retrouve actuellement sur le marché de BUKAVU proviennent des pays frontaliers simplement parce qu’il n’y a pas d’unités de transformation sur place. Ce financement va nous permettre de contribuer à la réduction de ces importations. Il va également permettre aux éleveurs de passer de l’élevage de prestige qui est contreproductif à un élevage économique qui vise la richesse », a fait savoir Patient BAGENDA, Secrétaire Général de CAB asbl.

« Nous voulons saisir cette occasion pour vous encourager et vous demander de prendre les mesures nécessaires pour réaliser ces deux projets. Cette subvention que nous vous accordons ce jour est pour nous une façon de participer à la création de la richesse », a déclaré Patrice KITEBI, Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI).

Publié le 05 mai 2019

Programme des 100 jours du chef de l’État

Inauguration des ponts Lubuya et Lubunga par le Président de la République dans la Tshopo :

Le premier pont inauguré par le Président de la République Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, le 23 avril 2019 c’est le pont Lubuya. Il est jeté sur la rivière Wanyarukula à 60 km sur la Route Nationale no 3, à l’Est de la ville de Kisangani.
Le deuxième pont inauguré par le Président de la République pendant son séjour à Kisangani est le Pont Lubunga. Celui-ci est situé sur la rive gauche du fleuve Congo. Ce pont relie la province de la Tshopo à celle du Kasaï-Central. Deux ouvrages financés par le Fonds de promotion de l’Industrie.

Pont Lubuya

Le premier pont inauguré par le chef de l’Etat Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO est le pont Lubuya. Long de 30 mètres avec une capacité de 60 tonnes, ce pont coupé après l’effondrement du vieux pont érigé vers les années 50 est d’une importance économique capitale. Il va permettre le trafic entre les provinces du Nord-Kivu, Sud-Kivu, Maniema et Tshopo. Les véhicules de grand tonnage peuvent circuler aisément sur ce nouveau pont.
Il a fallu 25 jours aux ingénieurs de l’Office des routes pour ériger ce pont. L’ancien pont construit en 1951 avait une capacité de 25 tonnes.

Ce pont est situé sur l’axe Route Nationale no 3, Kisangani/Lubutu (PK59). Il est du type Métallique Waagner Biro. Les travaux ont été financés totalement par le Fonds de Promotion de l'Industrie (FPI) et ont coûté 700 mille dollars Américains.

Pont Lubunga

Le Pont Lubunga est le deuxième pont inauguré par le Président de la République. Un ouvrage de 15 mètres en béton armé avec une capacité de 60 tonnes. L’importance de ce pont qui se situe sur la rive gauche du fleuve Congo dans la commune de Lobunga à Kisangani découle du fait qu’il ouvre la circulation sur la Route Nationale no 7.

Partir de Kisangani pour le Kasaï-Central en passant par le Sankuru est redevenu possible. Ce pont vient remettre la joie à la population boyomaise. Parmi les effets immédiats de cette mise en circulation figure la baisse du prix des denrées alimentaires en provenance de l’intérieur vers la ville de Kisangani.

Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) a financé ces travaux à hauteur de 200 mille dollars Américains. Ceci constitue une preuve incontestable que le FPI se présente inévitablement comme un instrument privilégié du Gouvernement dans la réalisation de plusieurs projets d’intérêt national.

Cette action démontre à suffisance que rien ne saura ébranler l'engagement de la Direction Générale du FPI dans la réalisation des projets inscrits dans les 100 jours du Président de la République.

Publié le 29 avril 2019.

Subvention de Service National d’Hydraulique Rurale (SNHR)

Financement des travaux de forage de 7 puits dans les villes de Kananga et Mbuji-Mayi

100 jours du Chef de l’État : Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) finance les travaux de forage de 7 puits dans les villes de Kananga et Mbuji-Mayi :

Le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) vient de signer ce jeudi 11 avril, un contrat de subvention avec le Service National d’Hydraulique Rurale (SNHR) pour un montant de 1.065.000 USD. Cette subvention concerne le forage d’eau potable dans les villes de Kananga et Mbuji-Mayi ainsi que le suivi et contrôle des travaux d’addiction d’eau potable à l’Université de Kinshasa.

Ce projet est financé dans le cadre du programme d’urgence des 100 premiers jours du Chef de l’Etat Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO. Au total, sept (7) puits de forage d’eau et la mise en place des mini-réseaux de distribution seront construits à Kananga et à Mbuji-Mayi en vue de donner de l’eau potable à la population de la périphérie de ces deux grandes villes des Kasaï-Central et Occidental.

Le Directeur Général du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) Patrice KITEBI a insisté sur le respect du délai d’exécution de ces travaux qui doit tenir compte du programme du Chef de l’Etat.
« Vous avez été sélectionné parmi plusieurs entités convoitées pour exécuter ces forages. Nous avons tenu compte de vos capacités techniques et organisationnelles. Nous ne doutons pas que vous mettrez en place les équipes nécessaires dans le délai le plus bref que possible pour soulager cette population », a-t-il dit.

« Je vous remercie pour la confiance que vous avez placée à un autre service de l’Etat, qui est le Service National d’Hydraulique Rurale (SNHR) pour réaliser ces travaux. Je vous garantis que ce travail sera fait avec notre cœur et vous ne serez pas déçu. Toute difficulté qui pourra surgir en cours d’exécution, vous sera communiquée à temps en vue de faciliter un aboutissement heureux des travaux », a rassuré Georges KOSHI GIMEYA Secrétaire Général du Ministère de Développement Rural.

Publié le 12 avril 2019.

Début des travaux de construction et de réhabilitation de l’Institut Mokengeli

Programme des 100 jours du chef de l’État :

Dans le cadre du programme des 100 jours du chef de l’Etat Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, l’un des projets dans le secteur de l’éducation vient d’être matérialisé avec l’appui du Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI). Le complexe scolaire Mokengeli dans la commune de Lemba à Kinshasa est bénéficiaire de cet appui.
Le Ministre de l’Industrie Marcel ILUNGA Leu accompagné de son homologue de l’Enseignement Primaire et Secondaire, Emery OKUNDJI a procédé à la pose de la première pierre de construction le mercredi 10 avril.


Au total 33 salles de classes ne répondant plus à la règlementation de l’enseignement primaire et secondaire relatif à la construction scolaire vont être réhabilitées. À cela s’ajoute la construction d’un nouveau bâtiment qui va abriter l’atelier de couture, la bibliothèque et la salle informatique. Ces travaux seront exécutés par l’entreprise ETRAPE qui a promis de le faire dans les normes en vigueur.

Satisfait d’être parmi les premiers bénéficiaires du programme d’urgence des 100 jours du chef de l’Etat en matière de l’enseignement, le représentant légal de la communauté presbytérienne n’a pas tari d’éloges en l’endroit du Chef de l’Etat et du Fonds de Promotion de l’Industrie.

« La jeunesse est l’avenir du pays. Pour devenir élite, elle doit recevoir une bonne formation dans un environnement décent », a affirmé Marcel ILUNGA Leu le Ministre de l’Industrie. Il saisit cette occasion pour féliciter le Conseil d’Administration et la Direction Générale du FPI pour sa détermination à accompagner le chef de l’Etat dans son programme d’urgence des 100 premiers jours avec 13 projets à réaliser.

« Le peuple attend de vous un travail de qualité et dans le délai ». Recommandation du ministre de l’Industrie à l’exécutant des travaux ETRAP. Au complexe scolaire Mokengeli et à la communauté presbytérienne : « C’est une grâce exceptionnelle (…) que ça soit l’une de vos écoles qui figure dans le programme d’urgence du Chef de l’Etat. Vous devez le gérer en bon père de famille », a conclu Marcel ILUNGA Leu.

Présent à cette cérémonie, l’honorable député Jean Baudouin Mayo, l’une des élus du Mont Amba et ancien élève du complexe scolaire Mokengeli a félicité le Chef de l’Etat pour cette belle initiative.

La réalisation de ces travaux est évaluée à 1 million huit cent quatre-vingt mille dollars américains et devra durée 3 mois.

Publié le 11 avril 2019

Programme des 100 jours du chef de l’État

Le FPI subventionne deux projets :

En exécution de son engagement au programme d’urgence des 100 premiers jours du Président de la République Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO, le Fonds de Promotion de l’Industrie (FPI) a, au cours d’une cérémonie qui s'est tenue le mercredi 3 avril 2019, accordé deux subventions pour la réalisation de deux projets.

1. La première subvention a été accordée à l’Université de Kinshasa. Elle consiste à l’exécution de la deuxième phase des travaux d’adduction d’eau potable sur le site du campus universitaire. Il s’agit de fournir de l’eau au plateau des professeurs, aux Cliniques Universitaires, aux homes des étudiants, aux auditoires et au Centre Neuro Psycho Pathologique (CNPP).
Le montant de la subvention est de 755.000 USD.

Signature d'accord par la D.G'

« Vous êtes entrain de résoudre un problème réel. Il y a plus de 30 ans, le plateau des résidences des professeurs n’avait pas de l’eau. Aujourd’hui, les professeurs ne circulent plus avec des bidons dans leurs véhicules. Et maintenant, vous voulez passer au plus grand nombre. Les étudiants de l’université de Kinshasa ne peuvent jamais oublier ce que le FPI va bientôt réaliser », a déclaré Professeur Daniel NGOMA YA NZUZI, recteur de l’Université de Kinshasa.

La réalisation de ces travaux d’adduction d’eau à l'Université de Kinshasa a été confiée à l’entreprise SOLUTIONS FOR AFRICA. Il sera question de construire 10 forages avec réseau de distribution.

2. La deuxième subvention a été accordée à la Communauté Presbytérienne de Kinshasa pour la modernisation, la rénovation et la construction des nouveaux bâtiments de l’École Mokengeli de Lemba à Kinshasa.
Le montant global de la subvention est de 1,8 million de dollars américains. L’Entreprise de Construction ETRAP a été sélectionnée comme maitre d'ouvrage pour l'Ecole Mokengeli Est.

Signature d'accord par la D.G'

« Construire une école c’est penser à l’avenir de notre nation. C’est aussi donner une grandeur d’esprit à nos enfants pour que eux aussi pensent à leur tour comment reconstruire notre pays.
Nous remercions vivement le Chef de l’Etat pour avoir pensé à notre école. Evidemment le Fonds de Promotion de I ’industrie qui a pris en charge la réhabilitation de l’école Mokengeli
», a fait savoir le Pasteur Isaac KALONJI, représentant de la communauté Presbytérienne de Kinshasa.

Publié le 04 avril 2019.

Construction du pont Lubunga

La Province de la Tshopo obtient un appui du Fonds de Promotion de I ’Industrie :

Le Fonds de Promotion de I’Industrie et la Province de la Tshopo ont signé ce mercredi 07 novembre 2018 à Kinshasa, une convention de financement des travaux de la construction du pont Lubunga.
Il s’agit d’une subvention non remboursable d’un montant de 200.000 dollars Américains destiné à la reconstruction d’un ouvrage en béton armé d’une longueur de 18,50 mètres sur la rivière Lubunga entre Kisangani et Opale sur la route nationale numéro 7 (Kananga - Kisangani) dans la Province de la Tshopo.

« C’est un soulagement pour les habitants de Lubunga. La construction de ce pont va résoudre la difficulté de la population de ce coin à acheminer les produits agricoles sur le marché de la ville de Kisangani », a affirmé le Gouverneur de la Province de la Tshopo Monsieur Constant LOMATA KONGOLI, qui a remercié le Fonds de Promotion de I’Industrie pour cette intervention.

L’exécution de travaux de construction de ce pont est confiée à l’Office des Route compte tenu de son expertise avérée en matière de construction des ouvrages en RDC.
« L’intérêt est d’aller vite pour ne pas pénaliser la circulation sur cette route stratégique. C’est ainsi que nous avons estimé la durée de travaux à trente-neuf (39) jours. L’Office des Routes n’attend que le premier décaissement pour lancer les travaux. » a fait savoir Herman MUTIMA SAKRINI, Directeur Général de l’Office des Routes.

Le Directeur Général du Fonds de Promotion de I’Industrie Patrice KITEBI a appelé aux différentes parties signataires de cette convention à s’impliquer pour une bonne exécution des travaux. « L’intérêt de cette subvention est de répondre d’une part aux besoins de desservir la population de la ville de Kisangani en produits vivriers de premières nécessitées, et d’autre part, d’approvisionner les industries locales en matières premières », a-t-il renchéri.

Publié le 08 novembre 2018

Lancement de Construction des 4 ponts

Construction des quatre ponts dans le territoire de Kailo

Lancement des travaux de construction des quatre ponts dans le territoire de Kailo :

Le Directeur Général Adjoint Boniface KASEMBE a lancé les travaux de construction de quatre ouvrages d’art (pont) qui seront jetés sur les rivières, Lononga, Solo, Sombo et enfin la rivière Delade dans le territoire de Kaïlo sur l’axe routier Kindu-Lokandu.

La construction des ouvrages par ONDG IRDAC subventionnée par le Fonds de Promotion de l'Industrie a l’avantage de renforcer la capacité des communautés du territoire de Kailo à se prendre en charge par l’augmentation de l’accès des populations bénéficiaires aux services routiers. Ces ponts faciliteront également l’écoulement des produits agricoles vers la ville de Kindu. Ils vont enfin, désenclaver la cité de Lokando et ses environs et connectera au parc de TL2 et à la base militaire de Lokando.

Le Gouverneur de la province Gérôme BIKENGE qui a officié le lancement de ces travaux a salué l’initiative du Fonds de Promotion de l'Industrie. Il a par ailleurs loué le leadership organisationnel et fonctionnel de la nouvelle Direction Générale pour l’érection de ces ouvrages d’art. « La route a toujours été la route du développement, je vous remercie d’avoir pensé au Maniema » a-t-il renchéri.

Publié le 02 octobre 2018

Projet innovant !

Le FPI Finance un projet innovant dans la recherche appliquée :

Fidèle à sa mission principale qui est de promouvoir l’essor de l’industrie congolaise, le Fonds de Promotion de L’Industrie vient de le démontrer une fois de plus, avec la subvention d’une unité mobile de traitement et de distribution d’eau potable. Projet initié par la Fondation KUMU Frey.

Ce projet, fruit d’une recherche appliquée, a été inauguré ce vendredi 03 août 2018 dans les installations du Fonds de Promotion de l’Industrie par le Ministre de l’industrie Marcel ILUNGA LEU accompagné du Directeur Générale du FPI, Patrice KITEBI.
Ce Camion–citerne est un prototype d'une technologie révolutionnaire qui consiste à traiter, conditionner et distribuer de l’eau potable. Son caractère mobile est un atout qui permettra d’atteindre les coins reculés de la ville où l’accessibilité en eau potable reste extrêmement difficile.

Cette œuvre qui relève du génie congolais aura le mérite de lutter contre les maladies hydriques comme le choléra, qui sévissent dans certaines communes de la ville. Elle va par ailleurs, soulager tant soit peu la souffrance de la population kinoise due à la pénurie d’eau potable dans certains quartiers de la capitale. Une incidence socio-économique au regard du nombre des personnes qu’il pourra atteindre..

Publié le 05 août 2018